Programmes en cours


























Advancing the european multilingal experience - Atheme
Programme cadre européen (n°613465) - 2014-2019
AThEME est un projet de recherche collaborative de 5 ans sur le multilinguisme en Europe. Des chercheurs de 17 institutions partenaires de 8 pays européens étudieront les questions cognitives, linguistiques et sociologiques dans l'Europe multilingue, évalueront les politiques et les pratiques publiques existantes dans les domaines de l'éducation et de la santé.  Le LLING est porteur et coordinateur du programme de travail WP3 sur la connaissance et l'acquisition des langues d'héritage.
►  En savoir +
►  Consulter le site Atheme


Les langues sudarabiques modernes en Oman - OmanSaM
Projet Agence Nationale de la Recherche (ANR-13-BSH2-0001) - 2013-2017
Le projet est consacré au mehri d'Oman, au jibbli et au hobyot, langues sudarabiques modernes (SaM, famille sémitique), parlées en Oman. Deux raisons le motivent : ces langues sont en danger (minoritaires, sans statut officiel) et sont sous-étudiées et, de ce fait, minorées en sémitique. À la nécessité de recueillir des données nouvelles s'ajoute donc l'urgence de le faire. Le projet a deux objectifs : 1) documentation : actualisation et accroissement des données disponibles en mehri d'Oman, jibbli et hobyot ; constitution de corpus électroniques systématiques, qui seront stockés, archivés et mis à la disposition des chercheurs ; 2) analyse linguistique, centrée sur quatre points : phonétique/phonologie du larynx ; structure morphologique du système verbal ; détermination et modification du nom ; dialectologie, comparatisme. Ces points ont été sélectionnés en raison de a) l'insuffisance actuelle de leur description et analyse, b) leur pertinence pour la théorie linguistique, c) leur aspect fédérateur dans l'équipe.
►  Consulter le site OmanSaM

Grammar of the Verbal Domain in Romanian and Beyond Laboratoire International Associé, CNRS - 2017-2020
Ce projet a comme objectif principal une description systématique du groupe verbal et de la phrase en roumain, en comparaison avec d'autres langues romanes. A cela se rajoutent des contributions théoriques importantes, basées sur des études empiriques d'envergure, qui permettront de finaliser la rédaction de l'ouvrage "Reference Grammar of Romanian" (dont le premier volume Noun Phrase, portant sur le groupe nominal, est paru en décembre 2013 chez John Benjamins). Résultats attendus : (i) recherche : en parallèle à l'élaboration du second volume de la grammaire, volume qui a une orientation empirique, les conséquences théoriques de ces travaux seront explorées dans des articles de recherche. (ii) formation : thèses et projets de postdoc encadrés par les membres de LIA (iii) applications : enseignement L2 du roumain, étude de manuels bilingues français-roumain. Les coordinateurs scientifiques de ce projet sont Carmen Dobrovie-Sorin (UMR 7110 Laboratoire de Linguistique Formelle, CNRS/Université Paris Diderot) et Ion Giurgea (Institut de Linguistique "Iorgu Iordan - Alexandru Rosetti"). Le Laboratoire de Linguistique de Nantes (UMR 6310 LLING CNRS/Université de Nantes) est partenaire de ce projet

Grasping Meaning across Languages and Learners - GraMALL
Réseau européen, NWO 2014-2017
Réseau européen financé par NWO (The Netherlands Organisation for Scientific Research), coordonné par Angeliek Van Hout (Center for Language and Cognition Groningen). Il s'agit d'un projet qui réunit 9 institutions de 7 pays européens (Université de Nantes, LLING ; Université Autonome de Barcelone; Université de Cambridge ; Université de Greenwich ; Université de Groningen, CLCG ; Université de Milano-Bicocca ; Université de Nova de Lisboa; Université de Pompeu Fabra Barcelona Zentrum fur Allgemeine Sprachwissenschaft, Berlin). Les recherches menées dans le cadre de ce projet portent sur l'acquisition du sens, en combinant les avancées théoriques les plus récentes en sémantique et pragmatique formelles avec des protocoles expérimentaux sophistiqués. Le projet est centré sur le langage enfantin, à travers différentes types de langues, mais inclut également des recherches qui concernent d'autres types d'apprenants (apprenants de langues secondes, bilingues, ou de langues d'héritage).
►  En savoir +

Quelques programmes terminés






















 

Nasalité et surdités : approches dynamiques
Appel d'offre Interdisciplinarités du Conseil Scientifique de l'Université de Nantes - 2014/2015
Ce programme, dirigé par Olivier Crouzet et mené en collaboration avec plusieurs professionnels de santé (orthophonistes et médecins ORL) du CHU de Nantes, a pour ambitions d'aboutir à une meilleure compréhension des propriétés des nasales du français en perception et en production à travers l'évaluation de leur composante dynamique ; et à une amélioration de la prise en charge des patients en ouvrant sur des perspectives alternatives pour la rééducation du contrôle vélopharyngé et l'analyse acoustique / perceptive des nasales. Ce projet élargit la thématique de la nasalité aux pathologies de type insuffisance vélo-pharyngée qui constituent une source précieuse pour l'amélioration de notre compréhension de la représentation et des mécanismes de contrôle articulatoire des nasales.

Chaire Regionale de Chercheur Étranger Senior
Le LLING a accueilli Lisa Lai-Shen Cheng, professeure à l'Université de Leiden pour un séjour de recherche de 8 mois entre février 2014 et mai 2015. Son projet -  Comprendre les Questions - cherche à elucider le phénomène wh-in situ en menant la première étude comparative et expérimentale de la syntaxe / sémantique, ainsi que du traitement psycholinguistique des questions in situ dans deux langues typologiquement très différentes : français vs. chinois mandarin.

Partenariat Hubert Curien
Partenariat Hubert Curien (PHC) du ministère des Affaires étrangères et du Développement international - 2014-2015
Le LLING a récemment bénéficié du Programme PHC franco-néerlandais Van Gogh (2014)  : A Crosslinguistic Perspective on Children's Acquisition of Grammar-Meaning Interfaces (collaboration bilatérale entre le LLING et le Groningen Center for Language and Cognition (CLCG), dirigé par Angeliek van Hout), qui a donné lieu au projet GraMALL.